Text vergrössernText NormalgrösseText verkleinern

LIBERTE DE CULTIVER

Nous demandons à l’ONU d’établir le droit pour chaque citoyen adulte, de cultiver et de posséder des plantes naturelles pour une utilisation personnelle et à des fins non-commerciales, et d’utiliser tous les équipements techniques disponibles pour ce faire.

JPEG - 1.5 ko
www.encod.org

Pendant des milliers d’années, les peuples du monde entier ont cultivés le cannabis, la feuille de coca, et le pavot à opium et d’autres plantes à des fins médicinales pour le corps et l’esprit, ou pour d’autres utilisations. Aujourd’hui, pas moins de 35 millions d’individus de l’Union Européenne et plus de 200 millions dans le monde continuent d’employer certains des usages de ces plantes.

Cependant depuis 1961, suivant les préceptes d’une convention de l’ONU appliquée dans presque tous les pays du monde, ces plantes sont interdites. Des personnes ont été tuées, torturées, emprisonnées, stigmatisées et ruinées pour la culture, le commerce ou la consommation de ces plantes.

La consommation de stupéfiants peut poser des problèmes - particulièrement parmi les jeunes. Mais le fait que des drogues demeurent interdites à des conséquences desastreuses, forçant les usagers de drogues à des modes de vie nocifs pour eux-mêmes et leurs proches, et génèrant des problèmes de santé qui pourraient facilement être évités. La prohibition de certaines drogues permet le contrôle du marché par le crime organisé, tandis que des fonds publics colossaux sont dépensés pour faire "la guerre à la Drogue", alors que de toute évidence, cet effort s’avère inefficace et contreproductif. . ENCOD est une plateforme européenne des citoyens qui promeuvent une approche intelligente et efficace face aux problèmes de drogues. Nous pensons que seule une régulation légale du marché des drogues permettra la réduction de ces nuisances. Une telle règlementation améliorera les conditions de vie pour des millions d’individus, tout en diminuant de manière significative l’une des sources principales de revenu pour les organisations criminelles internationales.

Un de nos buts est la modification de la convention de 1961 sur les stupéfiants. Nous demandons à l’ONU d’établir le droit pour chaque citoyen adulte, de cultiver et de posséder des plantes naturelles pour une utilisation personnelle et à des fins non-commerciales, et d’utiliser tous les équipements techniques disponibles pour ce faire. Dans le même temps, on devrait permettre à chaque pays qui le souhaite, d’expérimenter des politiques qui ne sont pas basées sur un régime prohibitionniste.

Mettons un point final à la guerre aux drogues. Aidez-nous à promouvoir la paix. Soutenez ENCOD.

FREEDOM TO FARM FLYER

P.-S.

Conte : 001- 3470861-83 Att. ENCOD vzw - Belgique
- Banque : FORTIS, Warandeberg 3, 1000 Brussels
- IBAN : BE 14 0013 4708 6183
- SWIFT : GEBABEBB

  • Wir fordern von der UN das Recht für alle erwachsenen Bürger weltweit, natürliche Pflanzen für den Eigenbedarf und nichtkommerzielle Zwecke anzubauen und zu besitzen und alle dafür verfügbaren Hilfsmittel zu nutzen.
  • We ask the UN to establish the right of every adult citizen of the world to grow and possess natural plants for personal use and non-commercial purposes, using all technical equipment that is available for this.
  • Chiediamo all'Onu di stabilire il diritto di ogni cittadino adulto del mondo di coltivare e possedere piante esistenti in natura per l'uso personale e per scopi non commerciali, usando tutto l'equipaggiamento tecnico disponibile per questo scopo.
Artikel modifiziert vendredi 3 août 2007 17:31, Erscheinungsdatum mercredi 1er août 2007 00:00

Forum des Artikels

> LIBERTE DE CULTIVER
ca c’est une bonne véritée que les politiques doivent écouter et aussi sur la-quelle méditer !!!S’il acceptait de revoir cette lois en matière de ganja et ce uniquement en plantation privée et en but non-commerciale l’état aurait un gros problème en moins a résoudre en mattière de stupéfiant...A méditer...
Ps:l’alcool pose plus de problèmes au niveaux social,affectif et vive la sirose....Pensée personnelle...

Auf diese Nachricht antworten
28 août 2007 von elpastekas
> LIBERTE DE CULTIVER
bonjour je suis cultivateur pour mon plaisir perso et j en ai assez de cette hipochrisie a cause de l interdiction de consomer du cannabis et d en posseder nous assistons au debut d une vraie catastrophe sanitaire en effet a lausanne le cannabis sous le manteaux se vend 10.- le gramme facilement et qui plus est coupé avec un nombre incalculable de substances de merde.et la coke se vend comme si il en plauvait cherchez l erreur et bonjour l ipochrisie.signé un consommateur planteur anonyme

Auf diese Nachricht antworten
5 août 2007 von un monde meilleur

Vorheriger Artikel :

TEMPS DE CHANGER LES CHOSES !

Folgender Artikel :

Nouveau site ENCOD.org

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com