Text biggerText normal sizeText smaller

CSC/SHK concernant la recommandation actuelle de la commission de santé

CSC/SHK concernant la recommandation actuelle de la commission de santé du conseil national relatif à l’utilisation thérapeutique du cannabis pour des personnes atteintes de maladies graves.

GIF - 1.8 ko
www.csc/shk.ch

Communiqué : Bern 27.10.2006

La coordination suisse du chanvre salue en principe la recommandation de la commission préparatoire du conseil national visant l’utilisation médicale du cannabis pour les personnes atteintes de maladies graves.

Ce pas a malheureusement été avorté par la non-entrée en matière définitive du conseil national en été 2004 sur une révision générale de la LStup ainsi que le débat général du marché réglementé du chanvre et sa consommation récréative.

La version présentée maintenant ne permettra pas aux patients d’avoir un accès général, uniquement les personnes munies d’une ordonnance vont pouvoir en bénéficier. Pour cela le médecin doit faire une demande à l’office fédéral de la santé (OFSP) qui examine individuellement chaque cas. Nous trouvons dérangeant que le chanvre médical, un produit naturel, doive engendrer des dépenses supplémentaires pour les patients. La personne souffrante doit aller chez le médecin qui demande ensuite aux autorités une autorisation, ce qui enrichit inutilement la santé publique.

La permission du cannabis comme médicament (retardée de plus de deux ans par le lobby des adversaires du chanvre) est une étape importante de la révision sur la loi sur les stupéfiants. La CSC qui exige dans le fond un marché réglementé, se voit malgré tout confirmé, car la discrimination continuelle de presque un million de consommateurs de chanvre en Suisse est un état insoutenable.

Après la possibilité juridique de l’utilisation médicale du cannabis, nous considérons par conséquent que la dépénalisation réglementée du cannabis et sa culture personnelle pour des citoyens et citoyennes majeurs, est nécessaire et déjà en retard.

Les politiciens dans le palais fédéral se pencheront-ils aussi sur la question brûlante de la « fumette » et élaborerons-t-ils un contre-projet constructif à l’initiative du peuple, en suspens ? Autrement l’initiative (pour une politique raisonnable du chanvre) appelle le peuple à passer à l’urne ! Cela serait le cas au plus tôt à partir de l’année prochaine mais sûrement jusqu’au milieu 2010.

Pour plus d’information veuillez vous adresser directement au bureau de la CHC/SHK.

  • CSC/SHK zur aktuellen Empfehlung der nationalrätlichen Gesundheits-kommission zur Nutzung von therapeutischem Cannabis für Schwerstkranke.
Update dimanche 14 novembre 2010 23:00, published dimanche 29 octobre 2006 01:45

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com