Text biggerText normal sizeText smaller

Crise de manque pour les collecteurs de signatures

2004/09/02 - Oltener Tagblatt

Politique du chanvre : les promoteurs de l’initiative populaire ont des soucis à cause des signatures non valables.

Environ 30% des signatures des feuilles de récoltes pourraient être invalidées

Quand les promoteurs de l’initiative populaire "pour une politique raisonnable en matière de chanvre protégeant efficacement la jeunesse" ont commencé à récolter les signatures, le 20 juillet dernier, ils avaient promis de battre le record de vitesse. Celui-ci est tenu par les adversaires de l’avions de combat FA-18. En 1992, ils ont récolté 181.707 signatures en seulement un mois. Il faut 100.000 signatures certifiées pour valider une initiative.
Mais les initiateurs n’établiront pas de nouveau record. Fin août, seulement 81.100 personnes avait signé. L’initiative exige que la culture et la consommation des substances psychoactives du chanvre ainsi que sa possession et l’acquisition pour son propre usage ne soient plus punissables. La Confédération doit aussi tenir compte de la protection de la jeunesse et interdire toute publicité à ce sujet.

La mobilité des jeunes crée des problèmes "Lors de l’initiative FA-18, les gens pouvaient simplement dire non", se justifie Geri Müller, Conseiller National argovien des Verts et membre du comité de l’initiative, pour expliquer ces difficultés. "Nous, au contraire, devons expliqué que des points de vente légaux et contrôlés offrent de meilleures informations et de la prévention que le marché noir". Tout bien considéré, a déclaré Müller au Mittelland Zeitung, "la récolte est plutôt bonne". Malgré tout, les initiateurs sont en crise de manque. "Nous devons calculer que 30% des signatures récoltées seront par la suite déclarées non valable". Dit Beate Aegler, responsable de la collecte. La raison de ce rebus : beaucoup de jeunes qui ont signé l’initiative, par exemple lors d’un festival, sont très mobiles. Ils déménagent souvent. Si, lors de la certification l’adresse indiquée ne correspond plus, la signature n’est pas comptée.
Les initiateurs espèrent donc que des politiciens renommés s’y mettent, dans une phase ultérieure de la récolte. Le comité, à part Muller, représente toutes les tendances politiques du Conseiller des Etats glaronais UDC This Jenny au Conseiller des Etats schwytzois PDC Bruno Frick et du Directeur de la Police baloise PRD Jörg Schild jusqu’aux Conseillers nationaux du PS Claude Janiak (BL) et Francesco Cavalli (TI).

Martin Furrer
(traduction Chanvre-Info)
  • Hanf-Politik Urheber des Volksbegehrens sorgen sich wegen ungültiger Signaturen. Rund 30 Prozent der Unterschriften, die bisher unter die Hanf-Initiativegesetzt wurden, könnten ungültig sein.
published vendredi 10 septembre 2004 12:20

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com