Text biggerText normal sizeText smaller

De la prévention, de l’addiction à l’éducation en matière de drogues

Prof. Dr. Gundula Barsch

Les efforts présents des sociétés font appel à la plus haute instance de la santé avec son orientation sur l’abstinence. Le développement tragique de l’addiction qui est automatiquement attaché à la consommation de substances psychoactives sera empêché. L’addiction est prise comme un processus pathologique, comme une maladie. Derrière cela se tient une compréhension démonologique du "potentiel d’addiction" et derrière l’argumentation conceptionnelle se trouve une reddition de l’individu à un paternalisme et à une incapacité qui le protégera de lui-même. L’expérience de nos jours a depuis longtemps secoué cette théorie dans ses principes. L’inaliénable débat social pour contrer la formation et le développement des problèmes de drogue doit être défini à partir de sa base. Sur cet historique, un concept de maturité est mit en discussion, ce qui est fondamentalement différent des pratiques passées du but, de l’orientation et des principes de base. Pour développer des alternatives envers le présent "prévention d’addiction" doit débuter de la "maturité en drogues" ainsi que des abilités individuelles et collectives , les motivations aussi bien que des circonstances sociales, qui permettent d’apprendre une jouissance orientée et contrôlée de manière à travailler avec des substances psychoactives. La maturité en drogue ainsi a été une nouvelle cible dans l’effort social pour activer le développement des problèmes de drogues. Cela oblige de révéler et de tester complètement de nouvelles méthodes, valeurs, et normes ainsi que l’orientation de l’action. Cela prend de l’expérience et des idées nouvelles. La pensée et les débats sont très encouragés !

Prof. Dr. Habil. Gundula Barsch (41) est sociologue et travaille à la Fachhochschule Merseburg (Sachsen-Anhalt, Germany)

published mercredi 6 août 2003 14:32

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com