Text biggerText normal sizeText smaller

"Le mouvement du Chanvre" se prepare pour l’Expo 02

2001/02/10 - Freiburger Nachrichtenn

"Chanvre-Info" veut mener sa propre "expo 2002" à Morat Prehl
L’Expo Chanvre 02 mobilise tous les partisans suisses du chanvre. Une exposition des produits du chanvre aura lieu dans une ferme de Morat, et le chanvre sera également présent sur les autres arteplages.

MORAT : L’entreprise et l’association "Chanvre-Info" sont actuellement en train de rénover une ferme à Morat Prehl, dans le but d’en créer un centre pour le chanvre.

Le chanvre est cultivé, travaillé et ses produits vendus au sein de l’entreprise. Une ancienne étable va être utilisée comme salle d’exposition pour l’Expo Chanvre 02. Les investigateurs aimeraient, par exemple, démontrer aux visiteurs de l’Expo Chanvre 02, comment fonctionne une voiture Diesel avec de l’huile de chanvre.

La place est idéale : Les agriculteurs organisent par le biais de l’exposition agricole, leur "Expo agricole", 400 mètres après la route de Prehl, et "Chanvre-Info" aimerait avec cette structure alternative mobiliser le même public.

Chanvre-Info a ouvert ou subventionne de nouveaux magasins dans les villes de l’Expo, Bienne et Neuchâtel. A Yverdon, c’est au travers du magasin Cannatec, que les senteurs du chanvre seront annexées à l’arteplage.

Un exemple d’entreprise dans le domaine du chanvre

Une entreprise agricole à Morat Prehl s’occupe de la culture et de la transformation du chanvre
L’année dernière, un juge d’instruction avait ordonné une enquête sur un magasin de chanvre près de la route de Berne à Morat ainsi qu’un domaine agricole à Clavaleyres. Le propriétaire et gérant a passé plusieurs jours en détention préventive. Mais il a dû être relâché : maintenant il passe à l’expansion.

L’entreprise "Chanvre-Info" a loué au début de cette année le domaine agricole "Château au Praell". Le propriétaire Martin Gutknecht sait avec fierté qu’il s’agit d’un domaine de Louis d’Affry, ancien gouverneur sous les ordres de Napoléon. Dans ses écrits sur les monuments anciens de la région des lacs, Hermann Schöpfer trouve même déjà une inscription sur ce domaine datée de 1638, dont le propriétaire était Jost von Diesbach.

Avec l’arrivée de "Chanvre-Info" a Vorderprehl, il y a eu un grand bouleversement dans la vie agricole. La façade Rokoko du Château sera modifiée par la suite, actuellement c’est surtout la partie économique qui a rencontré beaucoup de changements.

Exposition, conditionnement, culture
André Fürst, gérant et propriétaire de "Chanvre-Info" décrit ces transformations comme suit : l’ancienne écurie deviendra une exposition, de nouvelles fenêtres ont été installées, il y aura un bureau, des installations sanitaires et une garde-robe.

Une partie de cette pièce sera mise à disposition pour le traitement du chanvre, des presses pour les graines seront également installées et un silo en construction est en phase de finition.

Devant la ferme, il y aura, encore cette année, deux champs de chanvre d’une dimension totale de 3 hectares.

André Fürst précise : ce sera du chanvre agricole, non le chanvre prôné par l’Office fédéral de l’agriculture, génétiquement dégénéré, ni même le "super chanvre" dont les fumeurs raffolent. Non, ce sera du chanvre tout à fait biologique et agricole.

Du tourteau de chanvre pour les porcs
Le propriétaire Martin Gutknecht exploitait jusqu’à présent, au Château de Praell, une ferme tout à fait banale. Cependant, il y a deux ans, il a partiellement arrêté son exploitation (élevage de boeufs et de veaux). « Le problème est la politique agricole actuelle » dit-il. Il était ainsi d’accord de mettre une partie de sa propriété à disposition pour le projet « chanvre ». Un projet qui n’attend pas de subvention de la part de l’Etat.

Monsieur Gutknecht continuera d’exploiter sa ferme, mais de façon réduite. Il élèvera toujours des porcs mais ne s’occupera pas du commerce "Chanvre-Info". Il dit cependant possible, qu’à l’avenir, il donne du tourteau de chanvre comme nourriture à ses porcs.

Il a signé, avec "Chanvre-Info", un bail à loyer en bonne et du forme. Cependant, Monsieur Gutknecht ainsi que Monsieur Fürst sont conscients que cet essai comporte certains risques commerciaux.

Il est possible que le juge d’instruction vienne fermer l’entreprise. C’est pour cette raison que Monsieur Fürst a établi deux succursales dans d’autres cantons. Ainsi, on peut trouver des produits de chanvre à Neuchâtel, comme à Bienne.

Provocation à Neuchâtel
Il existe déjà plusieurs magasins de chanvre à Bienne. Cependant, les assortiments de produits de chanvre ne correspondent pas à la mentalité de "Chanvre-Info". On tient à faire une différence entre les sortes d’engrais nocifs pour la santé et ceux qui ne le sont pas. Changer la mentalité de Bienne, c’est-à-dire ne pas "kiffer" mais soigner.

Monsieur Fürst avoue qu’avec le magasin de Neuchâtel, une certaine provocation était voulue. En effet, le canton de Neuchâtel est l’un des cantons les plus restrictifs en matière de chanvre. On a voulu faire bouger un peu les choses.

Le procureur de Neuchâtel a déjà pris contact avec la gérante en lui faisant remarquer avec quelle "facilité" on pourrait vendre des stupéfiants. Et il a ensuite cité la litière pour chat qui se trouve dans son assortiment.

...informer à Morat
Avec le centre du chanvre à Prehl, on ne cherche en aucun cas la provocation, même si la justice fribourgeoise est également très restrictive.

Les produits du magasin, à la route de Berne à Morat, que le juge d’instruction avait critiqués l’an passé, ont été retirés de l’assortiment. Dans un proche avenir, ce magasin ainsi que la ferme à Clavaleyres seront remis.

Monsieur André Fürst a annoncé, par écrit, ce qu’il prévoyait pour la ferme à Prehl : "Dans l’exploitation agricole, on se lancera dans la transformation du chanvre. Chaque plante sera préparée pour différentes utilisations ; c’est-à-dire qu’elle sera nettoyée, concassée, emballée, etc. On continuera également les recherches pour améliorer l’huile à partir des graines".

Une importance plus particulière est à donner à l’utilisation médicale du chanvre. Toujours plus d’ordonnances de chanvre sont remises aux patients pour combattre les douleurs et pour apaiser certains maux de maladies comme la goutte, les rhumatismes et la sclérose en plaque. L’automédication est ainsi aussi redécouverte.

En tant que grossiste, l’entreprise proposera également une ligne d’habits ainsi que des cosmétiques.

La protection de la jeunesse est respectée
Monsieur Fürst précise qu’il a la ferme intention de respecter la loi. Malheureusement, il y a certains problèmes d’interprétation des lois de la part des fonctionnaires et du tribunal. Pour lui, ce sont les opinions des conseillers fédéraux qui sont déterminantes. Il espère que, dans un proche avenir, ils prendront leur décision pour une politique libérale. De cette décision dépend aussi l’avenir de "Chanvre-Info".

"Chanvre-Info" exige pouvoir vérifier l’identité d’un client par la présentation de ses papiers, nous confirme par écrit Monsieur Fürst. Seules les personnes ayant présenté leur carte d’identité et qui ont au moins 18 ans sont servies.

Le gérant ne pense pas que le voisinage direct avec l’école de Prehl, qui sera inaugurée en été, posera problème ; "j’ai aussi des enfants en âge de scolarité. Je suis moi-même concerné qu’ils puissent un jour devenir des gens respectables". Je suis persuadé que nous tiendrons cette entreprise de mains ferme et qu’il n’y aura pas de difficultés.

Cette entreprise à Morat Prehl doit, selon Monsieur Fürst, devenir représentative pour toute la Suisse. Il imagine également que d’autres commerces de ce genre puissent s’installer ailleurs. Il est conscient que ce ne sera pas facile avec la justice du canton de Fribourg, cependant, il a délibérément choisi un canton à la frontière linguistique. On peut ainsi également apporter de nouvelles idées à la Suisse romande.

Tous les bénéfices sont réinvestis pour l’information
Pour Monsieur Fürst, "Chanvre-Info" n’est pas seulement une entreprise, mais également une sorte de mouvement politique. Il existe une association "Chanvre-Info" avec environ 5’000 membres. Ils reçoivent, quatre fois par année, un petit journal d’informations.

Cette association était également présente au comptoir suisse 2000. Elle met à disposition un service juridique et est pionnière avec Internet par des contacts jusqu’en Chine.

Et l’aspect commercial ?
Monsieur Fürst précise que les affaires vont bien. Il exporte via la France, l’Allemagne, l’Angleterre, le Canada ainsi que l’Australie. Grâce à la razzia l’année passée, "Chanvre-Info" a reçu une importante publicité gratuite et en a que profité.

Le profit n’est pas primordial. Chaque gain est réinvesti dans le "mouvement du chanvre". Lui-même n’a pas "une tune de plus" qu’à ses débuts d’exploitant de chanvre. Tout va dans l’information et rien que pour son site Internet www.chanvre-info.ch , il a investi Frs 250’000.-.

Pour le commerce à Morat Prehl, il compte un investissement pour l’infrastructure de Frs 500’000.- à Frs 750’000.-. Savoir quand cet argent sera amorti ne l’intéresse que très peu. L’essentiel est que le chanvre redevienne intégré en Suisse et dans les moeurs.

Update lundi 25 août 2003 14:20, published samedi 10 février 2001 00:00

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com