Text biggerText normal sizeText smaller

OFDT : INFORMATIONS RELATIVES AU CANNABIS

JPEG - 6.6 ko
www.ofdt.fr

Communiqué 21 novembre 2006

INFORMATIONS RELATIVES AU CANNABIS

Complément aux communiqués des 21 septembre et 16 octobre 2006 Dans un communiqué du 16 octobre 2006, l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies indiquait avoir recueilli, via la coordination régionale bretonne du dispositif Sintes1, un échantillon de produit considéré par les usagers comme suspect quant à sa composition. Il était précisé que le produit était en cours d’analyse.
- Les résultats de cette analyse menée dans le cadre d’une collaboration avec le réseau des CEIP (Centres d’évaluation et d’information sur la pharmacodépendance) et l’AFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) et réalisée par le Laboratoire de chimie physique et cristallographie de l’UFR de Pharmacie de l’Université Victor Ségalen de Bordeaux, font apparaître que ce produit contient une quantité importante de microbilles de verre de dimension variable allant de 0,02 à 0,3 mm de diamètre. Ce résultat ne confirme donc pas la rumeur relative à la présence de verre pilé évoquée par plusieurs associations d’usagers.
- En revanche il va dans le sens d’autres résultats de produits analysés ces derniers mois, rappelés ici :
- En août et septembre 2006, quatre échantillons suspects ont été recueillis par la coordination Sintes de Lille. Les produits contenaient une poudre supposée constituée de microbilles de verre pour l’un, de sable pour deux d’entre eux et de laine de verre pour le dernier.
- Les analyses complexes, identiques à celles réalisées pour l’échantillon précédemment cité, ont montré que ces produits contenaient, dans des proportions diverses, des microbilles de verre et du quartz alpha formant un composé proche mais différent du sable.
- Enfin, au mois de juillet 2006, le laboratoire de police scientifique de Lille a analysé une poudre présentée comme un produit destiné au coupage de l’herbe de cannabis. La poudre d’aspect verdâtre provenait des Pays-Bas selon la personne dépossédée. Les analyses effectuées ont permis de mettre en évidence des microbilles de verre.

D’après les pneumologues interrogés par le réseau SINTES, ces particules, microbilles et quartz alpha, du fait de leur forme (arrondie dans le cas des microbilles ou de forme non spiculée -sans pointe- pour les cristaux de quartz), de leur taille, de leur adhérence et de leur nature ne devraient probablement pas entraîner de risque immédiat lors de l’inhalation.

Ces éléments reflètent la situation à ce jour. Tout nouvel événement identifié par le réseau Sintes sera communiqué.

P.-S.

1 Mis en place depuis 1999, le dispositif Sintes (Système d’identification national des toxiques et des substances) est un système de veille qui s’inscrit dans une perspective de santé publique et cherche à détecter la présence de substances inhabituelles et particulièrement nocives dans des produits illicites.

published samedi 20 janvier 2007 00:00

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com