Text biggerText normal sizeText smaller

Un Anglais serait mort des suites d’un empoisonnement au Cannabis

2004/20/01 - Spiegel Online

M. Lee Maisey de Summerhill/GB est le premier anglais mort à cause d’une intoxication au Cannabis. Pendant onze ans, il aurait fumé six joints par jour.
Selon le quotidien "Daily Mirror", cet homme de 36 ans aurait fumé autour de 24’000 joints dans sa vie. D’abord, ce consommateur de Cannabis invétéré aurait souffré d’une migraine et le lendemain, un ami l’aurait retrouvé mort dans son salon, nous raconte le journal anglais. L’examen médical aurait révélé un empoisonnement au Cannabis.
M. Philipp Guy de l’université de Hull, un expert en drogues, commentait : "De nos jours, le Cannabis est bien plus puissant. Ce n’est plus la gentille drogue des hippies d’antan".
Des experts en matière de toxicomanie ont sonné l’alarme, car la consommation de Cannabis serait banalisée. Selon des recherches, les consommateurs de Cannabis doivent s’attendre à des pertes de mémoire et des lésions cérébrales. Par des modifications de la plante et des nouvelles techniques de culture, le chanvre serait devenu bien plus puissant que dans les années 1970. Les fumeurs de Cannabis auraient pris l’habitude d’utiliser des pipes à eau, ce qui refroidit la fumée, facilite l’inhalation et permet ainsi une absorption plus rapide et quantitativement plus importante de la substance psychoactive (delta-9-THC) au niveau du cerveau.

Commentaires Canvre-Info : Cette nouvelle est l’un des derniers exemples de la diffamation du chanvre par certains médias. Des investigations toxicologiques (DL 50) ont mis en évidence que la dose mortelle pour le THC est énorme (1270 mg/kg par voie orale et 42 mg/kg par inhalation chez le rat mâle). Dans le cas du malheureux anglais, nous nous permettons de mettre en doute si sa consommation de Cannabis ait été à l’origine de son intoxication (s’il y a vraiment eu décès à cause d’un empoisonnement). Des résidus toxiques de pesticides, d’insecticides et d’engrais chimiques dans des plantes de chanvre provenant de cultures artificielles, le tabac, éventuellement l’alcool et d’autres substances ont sans doute contribué plus au décès de ce "consommateur de chanvre invétéré". Six joints par jour sont certes une consommation plutôt excessive, surtout s’il s’agit de chanvre "indoor". Par contre, chez les Rastafaris du Jamaica, la consommation de six ou même plus de joints par jour est fréquente. Mais là, il s’agit de chanvre naturel indigène qui est d’habitude consommé sans tabac.

Update jeudi 19 février 2004 16:42, published vendredi 30 janvier 2004 00:00

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com