Text biggerText normal sizeText smaller

Un diable doit venir...

2001/03/17 - Le Lac

Après la fin de la 2ème Guerre mondiale, un immense potentiel industriel (production d’armes) restait inutilisé. En ce moment là, on cherchait à résoudre le problème du chômage énorme et on investissait dans des matières synthétiques, fibres artificielles et pétrole. Il arrivait, tour à tour, de nouvelles inventions et l’Amérique inonda l’Europe et le monde avec du plastique et du coton.

Le chanvre devait faire place à tout, et était même devenu, pour certains, un "danger pour le développement industriel" de tous ces artifices. C’est pour cela, que l’on interdisait la plantation du bon vieux chanvre, qui était bon marché et plein de ressources concurrentielles.

Cet interdit ne se basait pas du tout sur la peur de l’abus de la drogue, mais plutôt pour des raisons d’intérêt financier et commercial. On utilisa plus tard le chanvre comme drogue, connu pour ne pas être nocif (on doit se méfier bien plus de l’alcool et la nicotine), il est ainsi devenu la bête noire de notre politique actuelle. Il était déclaré "non grata" et danger public. Un "danger" pour notre société et tout simplement nommé "le Diable en personne".

André Fürst, le pionnier du chanvre
La résistance à la plantation du chanvre naturel est à peu près la même, que si l’on voulait implanter des ours sauvages dans le Lac. Les intérêts commerciaux égoïstes ont détruit la réputation du chanvre. On a oublié depuis combien de milliers d’années cette plante est précieuse pour l’humanité et la nature. On ne parle plus que de Cannabis, de plantations, de drogue et d’abus, et on a oublié qu’avec le chanvre, on ne roule pas seulement des joints et des cordons. La course aux sorciers bat son plein et de plus en plus il y a des procès. Rien que ces vingt dernières années, on a condamné 300’000 personnes et de cet état de choses relate 25’000 procès.

André Fürst de Morat ne se laisse pas décourager. "Je n’ai pas peur des procès . Moi, je plante du chanvre" dit-il. Les gens doivent refaire connaissance de tous les côtés positifs du chanvre et il faut qu’ils reconnaissent à quel point il est précieux et à de multiples possibilités d’utilisation.

Du côté écologique, la plantation de chanvre n’a pas besoin de pesticides et d’engrais comme le coton (le chanvre, au contraire, a la faculté d’améliorer la qualité du sol) et en tenant compte des possibilités d’utilités commerciales inutilisées, comme des produits de construction, des textiles, du papier, dans le domaine de la médecine, etc., on doit prendre cette interdiction du chanvre comme une interdiction collective, une punition que nous devons à une minorité égoïste.

Un commerce d’exposition intéressant et branché vers l’avenir au bord de l’Expo02.
André Fürst est en train d’installer et de construire en dessus de Morat (à Prehl) la probablement plus grande exposition de chanvre en Suisse.

Avec des grandes plantations de chanvre, réalisées avec des semences naturelles, avec des machines modernes pour les récoltes et les machines nécessaires pour travailler le chanvre, on pourra ainsi présenter le chanvre aux visiteurs, sur des grandes surfaces et dans des bâtiments économiques.

Quelles multiples possibilités d’utilisation comporte le chanvre ?
C’est un produit économique et résistant pour la construction (on peut même fabriquer des fenêtres en chanvre), l’industrie mécanique et automobile, l’huile pour moteurs écologique, ou de l’huile et extraits des huiles pour la recherche et la médecine www.chanvre-info.ch.

On pourra aussi rappeler aux visiteurs que l’on peut aussi produire des textiles, du papier, des produits de beauté et des produits de soins avec les racines, la plante et les fleurs. Les possibilités de production de cette plante sont infinies et la prochaine fois que l’on tient dans sa main un billet de banque on devrait penser qu’on tient dans sa main du chanvre car c’est un produit en chanvre.

Update vendredi 11 juillet 2003 17:04, published samedi 17 mars 2001 00:00

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com