Agrandar el tamaño de textoTamaño normal de textoDiminuir el tamaño del texto

Le Chanvrier André Fürst de Morat devraient être indemnisés pour la destruction de sa récolte de chanvre.

Selon le TF, la justice fribourgeoise devra indemniser un chanvrier moratois

Le Tribunal fédéral a accepté mercredi le recours d’un chanvrier fribourgeois qui n’avait obtenu qu’un acquittement partiel en 2008 devant un Tribunal de district. La justice fribourgeoise devra l’indemniser.

www.lematin.ch 05. octobre 2011

Le veto opposé à la demande d’indemnisation d’un chanvrier moratois est annulé. Le Tribunal fédéral (TF) a accepté le recours de ce Fribourgeois, qui avait bénéficié en 2008 d’un acquittement partiel devant le Tribunal du district du Lac.

Selon le TF, les juges fribourgeois ont eu tort de lui refuser une prise en charge partielle de ses frais d’avocat pour les chefs d’accusation finalement écartés. L’intéressé n’a pas commis de faute justifiant une suppression de l’indemnisation.

chanvre.info_2007

Teneur en THC autorisée

Mon Repos relève que le Tribunal cantonal a fait fausse route en estimant que la teneur en THC des fleurs de chanvre saisies en 2007, qui oscillait entre 2 et 2,7%, permettait de conclure que le chanvrier avait commis une faute au sens des dispositions du code de procédure pénale.

Ce taux, souligne le TF, était autorisé selon les dispositions applicables à l’époque, notamment pour les plantes destinées à la fabrication d’huile à base de chanvre. Or, il est établi que l’intéressé n’avait pas destiné ces fleurs à la production de stupéfiants.

De même, ajoute le TF, aucune faute justifiant une suppression de l’indemnité des frais de défense ne peut lui être reprochée pour les autres volets du dossier qui ont abouti à un acquittement.

chanvre.info_2007

Récolte détruite

Le Tribunal cantonal fribourgeois, auquel le dossier est renvoyé, devra aussi examiner si le chanvrier peut prétendre à une réparation pour la destruction, en 2007, de toute une récolte de chanvre. Le recourant avait demandé une réparation de 180’000 francs, intégralement rejetée par la justice cantonale.

Le 18 décembre 2008, le chanvrier avait écopé d’une peine d’emprisonnement de six mois avec sursis pour infractions qualifiées à la loi fédérale sur les stupéfiants commises notamment à Morat ainsi qu’à Bienne, où le recourant avait exploité un magasin spécialisé entre 2003 et 2005.

L’homme avait toutefois été acquitté pour trois autres volets du dossier. En 2005, il avait écopé d’une précédente condamnation à 29 mois de prison pour trafic de stupéfiants.

  • Hoffnung für Murtner Hanfbauer Der wegen Hanfdelikten mehrmals verurteilte André Fürst hat nach einem Bundesgerichtsentscheid Aussicht auf eine finanzielle Entschädigung.
Modificado el vendredi 21 octobre 2011 13:28, Fecha de aparición mercredi 19 octobre 2011 14:25

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com