Agrandir la taille le texteTaille normale du texteDiminuer la taille du texte

Cannabis (www.prevtech.ch)

C’est quoi ?
C’est une plante cultivée en Asie, en Amérique du sud et du nord, au Moyen-Orient...Bref un peu partout, car tout climat tempéré ou tropical, lui convientCultivée autrefois en tant que spasmolytique, hypnotique et analgésique, ainsi que pour ses fibres (cordage, tissus, papier), un usage que les occidentaux sont en train de réintroduire.
Toutes les formes de cannabis ont un effet psychotrope, dû principalement à l’un des 460 éléments chimiques contenus dans la plante : le THC ou tetrahydrocannabiol.

La marijuana (herbe, beuh, ganja, marie-jeanne...), provient des fleurs et de feuilles séchées de la plante, sa couleur peut aller du brun verdâtre au vert grisâtre, ça ressemble à du thé en plus épais. Elle est en générale fumée dans des cigarettes roulées(joint, pétard, splif, tarpé, képa...) ou dans une pipe, un bong ou un shilooms. Elle peut également être infusée comme tisane ou mangée dans une pâtisserie(l’herbe étant chauffée dans du beurre ou du lait, puis mélangé à la pâte).

Le haschisch (H, shit, marocain, charras, népalais, résine...), est obtenu par le battage et le tamisage des feuilles et des fleurs, la résine de cannabis est ainsi séparée de la plante. Il se présente sous forme de morceau(rond, carré, plat), en plaquette et en boudin, sa couleur varie du brun clair au noir, il peut être sec, dur, friable ou mou, cela dépend de sa qualité et de sa fraîcheur. Il est en général fumé ou consommé dans des pâtisseries ou des yaourts.

L’huile est un maxi concentré de haschisch (obtenu a l’aide d’alcool ou de solvant), d’ailleurs considérée comme une drogue dure. C’est un liquide allant du vert foncé au noir, visqueux et ressemblant à du goudron. Elle est en générale ajoutée au joint.

Effets recherchés ?
Le cannabis provoque un état d’euphorie ou de détente (selon l’humeur et le contexte dans lequel tu te trouves), la notion du temps est perturbée, les sensations tactiles, visuelles et sensorielles gagnent en intensité ou en finesse. Sa consommation donne une sensation de bien être, d’insouciance et une envie de rire.

Effets indésirables ?
Tu risques d’avoir de la difficulté à parler, des nausées, de la diarrhée et les yeux rouges, ton rythme cardiaque va légèrement s’accélérer et il se peut que tu aies des trous de mémoire momentané et des chute de tensions.
Tes temps de réaction augmentent sensiblement, ainsi que tes pulsations cardiaques, la dimension de tes pupilles et même ta faim.
L’euphorie des premières minutes peut se transformer en déprime, si l’on ne va pas bien ou que l’on a des soucis. Tu peux également ressentir une grande angoisse, de la panique et te sentir persécuté.
L’huile a des effets encore plus négatifs. Tu risques d’en avoir toujours envies. Et si tu en fumes trop, tu peux avoir des insomnies, des nausées, des pertes d’appetit et des maux de têtes.

Les risques ?
Une seule dose de THC peut diminuer les spermatozoïdes.
Si tu fumes trop et pour soigner un mal être ou une déprime, tu risques de perdre toute motivation et de centrer ta vie sur la canna, tu risque de devenir accro (troubles de l’humeur, anxiété, perte d’appétit...), eh oui, il y a une dépendance psychologique chez les utilisateurs réguliers...
L’inhalation de cannabis est nocive pour ton système pulmonaire, car un joint pur contient trois fois plus de goudron et cinq fois plus de monoxyde de carbone qu’une cigarette....Alors si tu fumes des clopes en plus... Attention au cancer.
Une déficience du système immunitaire a été découverte chez certains gros utilisateurs de longue durée, mais rien n’affirme que cela se passe dans tous les cas.
Si tu consomme beaucoup, tu auras des pertes de mémoires à court terme, qui disparaîtront gentiment (vu que le THC reste dans les tissus plusieurs jours voir plusieurs mois, si tu fumes beaucoup, il s’accumule... donc patience)si tu arrêtes de fumer.
Le shit est parfois coupé, avec des substances plus ou moins dangereuses et nocives : goudron, opium, héroïne, henné, aconit (effet sur le coeur).

Si tu consommes quand même ?

- N’achète pas n’importe quoi, à n’importe qui et renseigne-toi sur la provenance et la qualité.
- Ne fume pas tous les jours.
- Ne consomme pas seul.
- Mange beaucoup de vitamines, des produits sucrés et hydrate-toi.
- Ne fume pas dès le réveil, attends de préférence le soir
- Ne fume pas si tu es triste ou préoccupé, cela n’arrange pas les choses.
- Fume pur et n’utilise la pipe, le shiloms... et surtout le bong que lors d’occasions.
- N’oublie pas que c’est illégal et qu’il ne faut pas prendre le volant tout de suite après avoir fumé... Tu peux le payer cher !

Trouvé sur un site de prévention
www.prevtech.ch
Article modifié le vendredi 14 janvier 2005 17:20, Date de parution jeudi 1er avril 2004 17:54

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com