Agrandir la taille le texteTaille normale du texteDiminuer la taille du texte

LE SÉNAT des Etats-Unis s’est lancé dans une nouvelle croisade

2000/05/16 - Ya-Hooka

LE SÉNAT des Etats-Unis s’est lancé dans une nouvelle croisade pour éliminer de l’Internet certains sites. Depuis un an, les élus travaillent sur un projet de loi dont l’objectif initial était de lutter contre le trafic de méthamphétamine, mais qui, au fil des amendements, a acquis une portée plus générale : s’il est voté en l’état, il menacera aussi l’existence des innombrables sites Web consacrés au cannabis. L’enjeu est important, car Internet a toujours été un bastion de la contre-culture, et la disparition des ?weedsites ? (sites-herbe) marquerait la fin d’une époque. Un mouvement d’opposition au projet a vu le jour, animé par une coalition de militants de la liberté d’expression, de scientifiques, de hackers, d’artistes et de groupes politiques divers... De leur côté, les juristes font remarquer que la situation risque de devenir inextricable, car six Etats, dont la Californie, autorisent l’usage de la marijuana à des fins médicales...

Si un jour le gouvernement décidait de sévir, il n’aurait pas à se lancer dans des recherches compliquées, car il existe un moteur de recherche exclusivement dédié au cannabis. Ses concepteurs, installés dans l’Oklahoma, se sont amusés à imiter l’aspect de Yahoo, et l’ont baptisé par dérision Ya-Hooka :

"Notre but est d’unifier la communauté de la marijuana sur Internet, de prouver que nous sommes présents dans toutes les villes et tous les pays et que nous venons de tous les métiers, toutes les tranches d’âge, tous les groupes sociaux et toutes les races."

A ce jour, Ya-Hooka propose plus de 3 000 sites, et sa base de données s’enrichit chaque jour d’une vingtaine d’adresses. Comme sur tous les répertoires, ils sont classés par catégories : biens et services (boutiques et accessoires), usages médicaux, activisme et assistance juridique, culture, loisirs, forums... On trouve même le site officiel d’une école californienne publiant des dissertations d’élèves se prononçant pour ou contre la légalisation, ainsi que des publicités pour un produit chimique permettant de passer avec succès une analyse d’urine, même après avoir fumé de la marijuana récemment...

Ya-Hooka s’intéresse également au reste du monde : il référence plusieurs centaines de sites d’une trentaine de pays, y compris la Slovaquie, le Japon et la France. Ils sont en majorité installés anonymement chez des grands hébergeurs internationaux, mais par provocation ou par insouciance, un certain nombre affichent clairement les coordonnées de leurs auteurs...

Article modifié le lundi 28 juillet 2003 14:03, Date de parution mardi 16 mai 2000 00:00

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com