Agrandir la taille le texteTaille normale du texteDiminuer la taille du texte

La Fédération s’associe totalement à l’appel lancé par la sociologue Anne Coppel

2001/01/23 - CIRC

La Fédération s’associe totalement à l’appel lancé par la sociologue Anne Coppel, présidente de l’Association française pour la réduction des risques (AFR), et les docteurs François-Xavier Colle et Serge Hefez, dans les pages Rebonds du quotidien Libération daté du 23 janvier.

Loin d’être une mesure révolutionnaire, la dépénalisation de l’usage et de la possession sans fixation de seuil quantitatif ne ferait qu’entériner ce qui, pour des millions de citoyen(ne)s français(ses), est depuis longtemps "intégré" et non "banalisé". Elle aurait par ailleurs pour effet - comme le soulignait l’article -, d’éviter à toute une partie de la jeunesse de se voir injustement confrontée à l’autorité dès son entrée dans la vie d’adulte, est une question de bon sens, d’honnêteté et de crédibilité !

En adoptant rapidement une dépénalisation, le gouvernement offrirait enfin la possibilité à l’Assemblée Nationale d’ouvrir un débat parlementaire et d’étudier le véritable coût de la prohibition pour la société.

Une telle mesure ne sera perçue comme juste que si elle est accompagnée d’une amnistie pour toute personne ayant été condamnée pour usage et/ou détention/possession, ainsi que pour production. Sans oublier ceux et celles qui ont payé et payent encore leurs prises de position ou leurs actions antiprohibitionnistes.

En attendant que l’État ne prenne ses responsabilités, le Circ assumera les siennes en appelant plus que jamais les cannabinophiles à l’insoumission et à l’autoproduction.

Parce que 30 ans de prohibition, ça suffit : ORGANISONS-NOUS !

Salutations cannabiques

Article modifié le lundi 14 juillet 2003 17:01, Date de parution mardi 23 janvier 2001 00:00

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com