Agrandir la taille le texteTaille normale du texteDiminuer la taille du texte

Le chanvre n’est pas approprié pour l’affouragement des vaches laitières

Les études fait avec du THC synthetique sont faussé

Communiqué de presse du 21 décembre 2004

Agroscope Liebefeld-Posieux (ALP), la station fédérale de recherches en production animale et laitière, précise que la distribution du chanvre aux vaches laitières n’apporte pas d’amélioration prouvée au niveau de la quantité ou de la qualité du lait. Il est par contre prouvé que le THC issu du chanvre passe dans le lait.

Ces derniers temps, l’entreprise SanaSativa sàrl a lancé une campagne de publicité pour l’affouragement de chanvre en spécifiant qu’il permet d’améliorer aussi bien la production laitière que la qualité du lait, les résidus de tétrahydrocannabinol (THC) dans le lait étant insignifiants. Le THC est la substance psychotrope contenue dans le chanvre.
ALP considère cette publicité pour l’affouragement de chanvre pour les vaches laitières comme trompeuse.

Augmentation de la quantité de lait
Aucune étude scientifique affirmant que l’affouragement de chanvre permet d’augmenter la quantité de lait produite et d’améliorer sa qualité n’existe pour l’heure.

THC dans le lait
Le passage de THC du fourrage dans le lait est clairement prouvé. Les résultats issus de différentes études entreprises entre autres par ALP en collaboration avec l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) indiquent que les teneurs en THC décelées dans le lait sont inacceptables, même si seules les variétés de chanvre contenues dans le catalogue de l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) sont affouragées.

THC dans la viande
On ne dispose d’aucune indication concernant des relations de cause à effet entre l’affouragement de chanvre pour les animaux destinés à l’abattage. Il est cependant permis de penser que des résidus de THC peuvent également être décelés dans la viande d’animaux nourris au chanvre.

Bases légales
Selon l’article 4, alinéa 3, chiffre b, de l’Ordonnance sur les aliments pour animaux, les aliments pour animaux doivent entre autres être constitués de manière à ne pas avoir d’effets négatifs sur la qualité des produits issus des animaux de rente. Or, ceci n’est pas le cas lors de la distribution de chanvre aux vaches laitières. Des résidus de THC dans le lait ne sont pas tolérables.
Pour ces raisons, il est prévu dans le cadre de la modification de l’Ordonnance sur le Livre des aliments pour animaux d’interdire l’affouragement de chanvre sous toutes ses formes pour les animaux de rente. Cette modification entrera vraisemblablement en vigueur le 1er mars 2005.
Nous invitons les productrices et producteurs de lait à entreprendre tout ce qui est en leur pouvoir, déjà avant l’entrée en vigueur de l’interdiction d’affouragement de chanvre, afin que la qualité élevée du lait suisse ne soit pas menacée par le chanvre.

L’entreprise SanaSativa a été informée de ce qui précède.

  • Agroscope Liebefeld-Posieux stellt richtig, dass das Verfüttern von Hanf an Kühe keine bewiesene Verbesserung von Menge und Qualität der Milch bewirkt.
Article modifié le samedi 19 février 2005 01:17, Date de parution jeudi 6 janvier 2005 14:30

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com