Agrandir la taille le texteTaille normale du texteDiminuer la taille du texte

Le site Chanvre-Info a besoin de vous

Depuis dix ans, Chanvre-Info travaille à réhabiliter le chanvre pour ces multiples usages. En plus de nos sites Internet, nous présentons des expositions d’informations et des stands de vente de produits en Suisse et en Europe, y compris au Parlement de Strasbourg. Nous contribuons ainsi à la promotion et au renforcement d’une filière chanvrière indispensable au développement durable et aussi à la réforme de notre société sur ce thème vaste et complexe. Aujourd’hui, nous devons solliciter votre aide financière pour poursuivre notre mission.

En quatre langues majeures, nous abordons tous les sujets connectés au chanvre de la graine au joint, de l’huile alimentaire au substitut du pétrole, de la macro-économie des drogues jusqu’à la production traditionnelle locale, de la réduction des risques à l’usage thérapeutique. Nous tenons une rubrique de liens et un agenda très fournis. Nous relayons efficacement auprès de nos 12.000 visiteurs quotidiens les campagnes nationales ou internationales comme l’initiative Pro-Chanvre, le Cannabis Social Club ou Liberté de cultiver. Si notre site ne pouvait plus être correctement entretenu, la perte serait importante pour le chanvre industriel autant que pour le mouvement anti-prohibitionniste.

Face à la diabolisation du cannabis par les médias et les politiciens, il est indispensable de maintenir accessible au public une information moins manipulée. Nous offrons aussi une tribune aux mouvements réformistes anti-prohibitionnistes trop souvent boycottés ou caricaturés.

Jusqu’à maintenant, en partie grâce à la tolérance des autorités entre 1997 et 2004, cette lourde tache a pu être menée gratuitement, d’abord sur des bulletins imprimés, des brochures puis sur Internet, sans prix de vente, droit d’accès ou publicité.

La fermeture des magasins du chanvre, la très lente intégration des produits chanvrés dans l’économie classique, le rejet du recours au Tribunal Fédéral d’André Fürst entraînant sa condamnation à 29 mois de prison ferme, l’encore long combat pour une réforme pragmatique de la Lstup... les raisons ne manquent pas pour faire appel à nos fidèles lecteurs et vous demandez d’adhérer à l’Association pour la Réhabilitation du Chanvre (ARC).

Si vous souhaitez soutenir la filière chanvrière et nous aider à poursuivre l’aventure du site Chanvre-Info, alors souscrivez une adhésion à l’ARC et versez votre cotisation sur le compte suivant :

Association pour la Réhabilitation du Chanvre
Case postale 2
1595 Clavaleyres
Compte postal suisse : 17-742958-6
Compte international IBAN : CH89 0900 0000 1774 2958 6 (versements en CHF)
Code SWIFT : POFICHBE

Vous ne souhaitez pas adhérer à l’association mais seulement nous aider, n’hésitez pas à faire un versement sur ce compte.

D’avance merci pour votre générosité, le chanvre en a vraiment besoin

Chanvre-Info

  • Seit zehn Jahren arbeitet Hanf-Info daran, den Hanf und seine vielfältigen Anwendungen zu rehabilitieren. Heute müssen wir Sie um Ihre Hilfe bitten, um unsere Arbeit weiterführen zu können.
  • Da dieci anni chanvre-info si adopera per riabilitare la canapa per i suoi molteplici usi. Oggi noi dobbiamo sollecitare il vostro aiuto finanziario per poter continuare a svolgere questo compito.
Date de parution mardi 21 août 2007 00:58

Forum de l'article

Le site Chanvre-Info a besoin de vous
Ce forum est génial j’y viens très souvent, mais depuis le temps je vous demande ou es cette association ?? l’ARC ?? Quand c’est que cet article est apparu ?? Nous sommes fin 2011 et toujours pas plus de commentaires et aucuns liens pour l’association ?? C’est sérieux ? Sa existe vraiment ? Et comment y adhérer ??

Répondre à ce message
18 novembre 2011 par black-flag
  Le site Chanvre-Info a besoin de vous
 
Tu a raison !!

Rien ne ce passe dans cette Asso.

Je suis encore la et je bouge, seule s’il faut.

Répondre à ce message
  21 11 2011 par André Fürst
 
  Le site Chanvre-Info a besoin de vous
 
Justement , ou et comment puis-je adhérer à cette association ?

Répondre à ce message
  26 01 2012
 
  Le site Chanvre-Info a besoin de vous
 
"Un homme ne se juge pas par ses paroles, mais par ses actes".

En temps qu’écrivain, j’ai analysé votre œuvre, monsieur Fürst, elle est extraordinaire et hautement considérable. Une pensée aussi pour Bernard Rappaz incarcéré !

Je vais me faire ici le critique de ceux qui aiment bien fumer en douce, qui râlent en aparté, mais ont la frousse de s’exposer à supporter ceux qui défendent réellement la cause du chanvre.

Première partie : merci à ceux qui se battent !

Rassurez-vous, monsieur Fürst, vous n’êtes pas tout seul ! Seulement voilà, tout le monde "pagaïe" dans son coin du fait de la Terrible répression qui guette ! Et sans union, pas de force !

Personne ne vous a jamais dit merci pour votre engagement ?
Alors je vous livre un million de merci pour votre clairvoyance, pour votre courage et pour votre obstination.
ChanvreInfo a vraiment participé au développement du débat cannabique, à sa richesse et à sa "scientificité". Sans lui, en Europe, on en serait encore 20 ou 30 années en arrière dans les pensées et les connaissances !

Chanvre Info est suisse parait-il ? Et bien non ! Chanvre Info n’est pas (plus) suisse : il est international maintenant ! Sa survie est notre souci !

Moi, je vis dans la plus grande précarité. J’ai travaillé jadis chez Bernard Rappaz et, suite à la mort de Dorien (son fils), la grande aventure valaisanne s’est brutalement achevée. A mon retour en France, j’ai connu le « sans-abrisme » (SDF), le froid, la faim, la crasse ... trois années terribles ! Pensez-vous que cela m’a empêche d’écrire mon "encyclopédie du Cannabis" ?

Le soir venu, je branchais mon portable sur des lampadaires de rues et mettait en forme toutes les infos, photos et vidéos que j’avais réalisé ou obtenues dans mon épisode chanvrier helvète.

Taper sur un clavier quand il fait -4°C, ou moins encore, n’est pas toujours choses aisée ... et pourtant !
Imaginez-vous cela, monsieur ? Ce combat m’a tenu en vie, physique et mentale, j’ai passé ce cap grâce à lui, en dépit de tous les inconvénients qui y furent liés.

Ceux qui ont été encore relativement épargnés par la répression, n’ont pas idées de tout le lot de souffrances qui atteignent ceux qui se sont exposés.

Vous aussi, monsieur Fürst, avez connu votre lot de chagrin : c’est le prix à payer, sur Terre, pour la dignité ! Et ce qui ne vous tue pas, vous rend plus fort !

Maintenant qu’il est bien clair, que les choses ne changeront pas, sans réaction musclée de notre part à tous, que nos élites du pouvoir ont "boulonnés la prohibition" de sortes qu’elle soit éternelle ... et vous savez pourquoi en votre fond intérieur ... nous en sommes tous réduits à attendre un heureux événement de la catégorie "Mai 68". Et il va venir, c’est bien plus certain que d’attendre la dépénalisation politique !

Venez voir à Grenoble, monsieur, la misère étalée le long des rues. Les gens dorment dehors, à même le sol, par endroit, il faut les enjamber ! La vie que jadis, seuls les clochards menaient, s’ouvre aujourd’hui aux pères de familles, aux employés, aux cadres moyens, complètement inadaptés à un mode de vie plus spartiate ! Il y a même parfois des femmes.

Quelques retraités précaires n’ont même pas d’autres choix que de fouiller les poubelles. Je ne suis vraiment pas fière d’avoir à dresser un tel tableau de mon pays, la France.

Dans les quartiers populaires, l’insécurité règne : les gens se volent entre eux car ils ont faim et/ou manquent de moyens. On constate une nette aggravation des violences sur les personnes à but de vol, notamment envers les personnes âgées, chose très rare il a encore quelques années !

Le slogan de l’UMP en 2007 était "Imaginons la France d’après ... !". Le résultat fait peur ! La France de Sarkozy restera tristement gravée dans les livres d’Histoire.

Tous les signaux sont au rouge. La colère gronde, les pensées s’épanouissent enfin, seul avantage de la situation.
Nos riches n’ont jamais été aussi riches, nos policiers jamais aussi répressifs, la justice jamais aussi injuste. Et les pauvres, jamais aussi pauvres. Nous qui avons jadis tant souffert de la répression, dans toutes ses formes, la voyons maintenant s’étendre à monsieur tout le monde, chose que beaucoup d’activistes du chanvre avaient compris et annoncés !

A force d’avoir peur, on finit par ne plus avoir peur et c’est quand ce moment arrive, que les révolutions apparaissent !

J’aurais souhaité vivre dans un monde harmonieux et en paix, mais convenez avec moi que cela ne correspond malheureusement pas à notre réalité !

Continuez, monsieur, tout ce vous faites n’est pas en vain, loin de là ! Aujourd’hui, je ne peux pas envoyer beaucoup d’argent à ChanvreInfo : je n’en ai déjà pas assez pour moi ! 10 euros : c’est bien là le minimum dont je me sens obligé !

Mais, si la répression vous prend tout, fuyez la Suisse et venez à Grenoble, je m’engage devant Dieu à vous procurer une place au chaud et vous aider à continuer le Combat ! Car, vous aurez bien compris, qu’il est gravé dans votre destiné !

Mes respects.

Deuxième partie : à ceux qui sont des "tarpétochards" !

J’invite tous ceux qui ont les moyens, qui soutiennent la cause cannabique, mais n’ont pas le courage et/ou la volonté de s’y engager, d’envoyer un petit billet à ChanvreInfo. 10 Euros, dans votre vie, ce n’est rien !

Pour ma part, j’ai le RSA et je les envois ! Ironie du sort, certaines mauvaises langues vont dire que l’Etat français finance indirectement "la drogue".

En France, il y a grosso modo 12 millions de fumeurs. Sans compter ceux qui ne fument pas mais soutiennent le chanvre pour des raisons écologiques et économiques. Que 10 ou 20 % de ces gens répondent à cet appel, et ChanvreInfo sera sauvé pour des années.

Que ceux qui veulent bien donner de l’argent à ChanvreInfo, prospectent aussi dans leur entourage et organisent des collectes. Pensez que beaucoup n’ont pas encore accès à Internet et/ou ne sont pas forcément au courant de cette demande.

André Fürst n’a pas besoin d’argent, à titre personnel, mais ChanvreInfo si ! Le chanvrier suisse allemand nous l’a toujours mis gratuitement à disposition, mais cela lui était possible lorsqu’il avait une activité chanvrière rémunératrice.

Aujourd’hui, on ne peut pas dire que son commerce soit florissant : perquisitions, saisies,, prisons, vols (avec la passivité et la bénédiction des forces de l’ordre) ... Il n’a plus forcément les moyens de maintenir le site en bonne activité. Un petit coup de pousse serait quand même juste et moral !

Puis, cela serait une façon de prouver aux autorités françaises et suisse, la bonne santé, la solidarité et la réactivité d’un "Mouvement Chanvre" sans frontières. Une façon non violente de les impressionner et de les obliger à la légalisation.

Personnellement, j’annonce que je n’ai aucun lien amical, professionnel ou financier, aucun intérêt avec monsieur Fürst que je n’ai rencontré brièvement qu’une fois (Exposition chanvrière à Sion en 2003), mais qui ne doit même plus se souvenir de moi !

J’ai écris une encyclopédie du cannabis que j’offre gratuitement à celle ou celui que cela intéresse (http://issuu.com/encyclocanna). Non seulement elle est gratuite, mais je ne demande même pas de dons ! C’est ma façon à moi de prouver que je suis intègre !

Je ne suis pas motivé par l’argent, en dépit du fait que je mange parfois une boite de conserve tous les deux jours, je me bats pour un idéal et pour notre et ma Liberté, dans l’espoir d’un monde meilleur pour nos enfants.

N’oubliez jamais que le chanvre n’est pas, et de très loin, que de la fumette ! On dit de cette plante que c’est une panacée universelle ! Il n’y a que le chanvre qui peut sauver le monde ! 10 euros, pour sauver le monde, ce n’est pas cher ! Bien moins cher et bien plus utiles que les centaines de milliards qu’on a donné aux banques et aux banksters pour les renflouer.

Je pense avoir donné les gages d’un désintéressement pécuniaire total et si je vous incite à envoyer un peu de sous à ChanvreInfo, c’est parce que l’expert cannabique que je suis devenu, a identifié que Fürst et son équipe, sont des gens sérieux, dévoués, investis dont l’action groupée nous fût et reste indispensable.

Alors si vous ne voulez pas passer pour des "tarpétochards", réalisez l’acte le plus courageux en ces temps de crise : "mettre la main dans le porte monnaie".


Voici les coordonnées qui permettent le versement (faites un mandat ou envoyez un chèque si vous ne voulez pas payer par Internet) :
Association pour la Réhabilitation du Chanvre
Case postale 2
1595 Clavaleyres
Compte postal suisse : 17-742958-6
Compte international IBAN : CH89 0900 0000 1774 2958 6 (versements en CHF)
Code SWIFT : POFICHBE


Voici un lien du texte explicatif :
http://www.chanvre-info.ch/info/fr/...


Le texte date un peu, mais la situation de ChanvreInfo n’a fait qu’empirer.

Je ne sais pas à l’avance, si ce message servira à sensibiliser un nombre important de personnes, mais tout ce que je sais, c’est que qui ne tente rien ... n’a rien !

Je vous remercie pour votre attention.

Jean-louis Bouvarel / Grenoble le 10 janvier 2012

PS à l’adresse des suisses allemands : "tarpétochard" est un jeu de mot de l’argot français, une association entre "tarpé" (verlan de pétard - joint) et "pétochard", synonyme de peureux, froussard. Un "tarpétochard", est un fumeur de cannabis qui fait tout pour éviter les "problèmes" !

Répondre à ce message
  10 01 2012 par Jean-Louis BOUVAREL
 
Le site Chanvre-Info a besoin de vous
Combien coûte la cotisation ?

Stéphane de Munich (lieu de tolérance zéro)

Répondre à ce message
11 avril 2008 par Stephaen

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com