Agrandir la taille le texteTaille normale du texteDiminuer la taille du texte

Les Verts, Drogues : Halte à l’hypocrisie !

Le sommet de l’ONU sur les drogues qui se tient à Vienne doit faire le bilan de la stratégie élaborée en 1998 visant l’éradication de la culture des plantes à drogues en 10 ans.

http://www.lesverts.fr Communiqué de presse du 17 mars 2009

Or le bilan est catastrophique : augmentation de 80% de la production d’opium, et de 40% de la coca.

A l’instar du président bolivien Evo Morales, de nombreux pays d’Amérique latine remettent en cause cette stratégie facteur de corruption et de menace pour la sécurité des populations. Aux Etats-Unis mêmes, Barack Obama s’est engagé à reconnaître le cannabis thérapeutique et à soutenir le développement d’une politique de réduction des risques.

En Europe, un bilan a été fait à la demande la Commission européenne, le rapport Reuter, dont les conclusions sont sans appel : il stipule en effet que « la lutte anti-drogue a [eu] pour effet de renforcer la corruption et la grande criminalité, et de multiplier les risques sanitaires, parfois mortels, pour les consommateurs ».

Face à cette situation, les Verts estiment urgente une nouvelle politique aussi bien pour lutter contre le crime organisé, la circulation de l’argent sale et la corruption, que pour protéger la santé des usagers.

En France, il y a eu plus de 170 000 interpellations pour infraction à la législation sur les stupéfiants en 2008, soit le double de 2001 et un tiers des interpellations toutes causes confondues. Parallèlement, le nombre d’overdoses mortelles ne cesse d’augmenter : on observe une multiplication par cinq d’overdoses entre 2001 et 2008.

Une conclusion s’impose : la répression est un facteur aggravant des risques et donc de mortalité.

Les Verts estiment que la politique menée en France est irresponsable. Ils proposent une nouvelle politique européenne des drogues décriminalisant l’usage et évaluant précisément les politiques menées pour protéger les personnes et leur permettre d’être au mieux les acteurs de leur santé.

Ils souhaitent d’ores et déjà ouvrir un grand débat pour faire efficacement face à une réalité qui reste plus que jamais tabou en France, alors que la politique répressive menée en la matière s’avère un échec flagrant. Ils proposent une réforme de la loi de 1970 pour cesser d’instituer l’usager de drogues en délinquant et proposent de permettre une expérimentation régionale de nouvelles politiques de drogues adaptées aux situations locales (salles de consommation, prescription d’héroïne médicalisée, ...).

Il est grand temps de sortir des positions morales et répressives à l’égard des usagers, qui plus est inefficaces. Les Verts proposent de mettre en place une politique qui concilie les libertés individuelles, la protection de la santé publique et la lutte contre la grande criminalité.

Cessons enfin l’hypocrisie consistant à enfermer les sans grade, et attaquons nous aux vrais problèmes de corruption et de blanchiment !

Date de parution Donnerstag 26. März 2009 00:03

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com