Agrandir la taille le texteTaille normale du texteDiminuer la taille du texte

Stratégie relative à la production, la transformation et l’utilisation de biomasse en Suisse

Berne, 06.04.2009 - Les offices fédéraux de l’énergie, de l’agriculture, du développement territorial et de l’environnement ont élaboré une stratégie commune fondée sur leur vision partagée d’une production, d’une transformation et d’une utilisation durables et optimales de la biomasse. Huit objectifs stratégiques généraux serviront de base à l’aménagement des diverses politiques à l’échelon fédéral.

La biomasse représente à l’échelle planétaire une ressource renouvelable vitale, en particulier sous forme de denrées alimentaires. La biomasse a toutefois également une grande importance en tant que matériau de construction et matière première de produits d’usage courant et en tant que source d’énergie. Le potentiel suisse de production de biomasse est considérable, mais en raison de la forte densité d’occupation du territoire, de la part réduite de surfaces productives et de la topographie accidentée, il ne peut pas être augmenté à l’infini. La multiplicité des usages possibles de la biomasse, alliée au potentiel de production limité, comporte un risque de conflits d’utilisation et de surexploitation de ressources naturelles.

La montée des prix sur les marchés des produits agricoles, des matières premières et de l’énergie accroît l’intérêt tant pour l’utilisation énergétique de la biomasse que pour la culture de produits destinés à l’alimentation. Par ailleurs, les efforts déployés en vue d’une utilisation accrue des ressources renouvelables pour la production de matériaux de construction et d’énergie posent de nouveaux défis à la recherche et aux décideurs politiques.

La stratégie relative à la biomasse dont il est question ici a été élaborée et adoptée par les principaux offices fédéraux concernés. Elle est le fruit d’une réflexion globale prenant en compte toutes les facettes de la problématique. Cette stratégie comporte les principes essentiels devant servir de fondement à une production, une transformation et une utilisation durables et optimisées de matériaux de construction et d’énergie tirés de la biomasse.

L’un des huit objectifs est que les surfaces affectées à la culture de biomasse, notamment les terres au sens du plan sectoriel des surfaces d’assolement, soient maintenues en l’état au plan qualitatif comme au plan quantitatif. Le but ainsi poursuivi est en premier lieu de préserver le potentiel de production. En second lieu, il s’agit d’éviter les effets d’éviction, entre autres au détriment de la biodiversité.

La stratégie suisse concernant la biomasse représente un pas décisif vers une gestion responsable de la biomasse. Elle sert de point de départ à un débat élargi et donne des impulsions au développement de solutions pragmatiques. Les offices fédéraux et les cantons peuvent s’en inspirer pour l’aménagement des diverses politiques sectorielles (énergie, agriculture, développement territorial, environnement, etc.).

PDF - 458.1 ko
Strategie_relative_a _la_production_la_tr ansformation.pdf

P.-S.

Renseignements :
- Daniel Felder, Office fédéral de l’agriculture, 031 325 50 99
- Marianne Zünd, Office fédéral de l’énergie, 031 322 56 75
- Daniel Hartmann, Office fédéral de l’environnement, 031 322 93 59
- Rudolf Menzi, Office fédéral du développement territorial, 031 322 40 55

  • mit der Vision einer nachhaltigen und optimalen Produktion, Verarbeitung und Nutzung von Biomasse
  • una trasformazione e un impiego della biomassa ottimali e sostenibili
Article modifié le vendredi 17 avril 2009 22:44, Date de parution mardi 14 avril 2009 21:32

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com