Agrandir la taille le texteTaille normale du texteDiminuer la taille du texte

Poster un message, en réponse à l'article

Aux USA ou en France :Tolérance zéro = humiliation maximum

Le bad trip de Farid et ses observations sur la société française doivent faire réfléchir. La tolérance zéro américaine génère des abus inacceptables, surtout pour les usagers de drogues. La tolérance zéro à la française embrase les ghettos. Il est urgent d’expérimenter une autre politique. Les mésaventures de Farid sont une stupidité de plus générée par le système Bush, 0,0001 g de folie dans un monde de dingues. Aussi longtemps que survivra ce modèle, je ne veux pas aller en (...)
Article modifié le 15 novembre 2005

En réponse au message

> Aux USA ou en France :Tolérance zéro = humiliation maximum

Tout d’abord, mes excuses pour cette réponse tardive, beaucoup de travaux personnels à faire aboutir et un peu de déprime face au Sarkoshow. Je te remercie de suivre et d’apprécier mes écrits, cela stimule le moral.

Ta stratégie politique d’information et d’actions vers les organisations politiques sensibles à notre cause est louable, je suis aussi en contact avec Olivier du MJS et Farid des Verts. J’ai fourni aux commissions drogues de ces partis des documents de travail et de réflexion, presque des modèles tout faits, sans beaucoup de succès. Il faudrait que beaucoup d’autres militants impliqués dans les organisations mettent la pression sur les directions pour que la politique des drogues soit dignement débattue et intégrée dans les programmes et l’action militante. Dans la tête des hommes politiques, le cannabis rapporte plus de polémiques stériles que de voix aux élections. Nous devons changer cette image déplorable.

Comme toi, je pense qu’il faut profiter de la campagne électorale pour porter le débat dans les rues et les média. Le collage sauvage nécessite des troupes et quelques moyens. Le CIRC, pour de nombreuses raisons souvent indépendantes de la volonté des militants, ne me paraît pas assez fort pour mener à bien une campagne nationale. Par contre, les éléments les plus motivés peuvent élaborer une stratégie d’alliance avec le MJS, la Souris Verte, les JCR et les jeunes anars (pour la JC et LO faut pas rêver et il n’y a pas de jeunes PRG) afin de couvrir nos murs d’une affiche collective percutante et d’inonder les média de communiqués. Mais qui va coordonner et surtout payer l’impression et les envois en régions ?

Il me paraît urgent de réunir les différentes chapelles de l’antiprohibitionnisme français, les responsables des organisations de jeunesse des partis, les commissions drogues, les élus et les administratifs intéressés afin d’établir une stratégie pour placer la réforme de la politique des drogues dans les sujets essentiels du débat présidentiel. Si nous ne le faisons pas, nous laissons la porte ouverte à une réforme opportuniste et régressive bricolée par Sarko et ses sbires. Je vais m’étendre sur ce sujet, sur le cannabis au volant ainsi que sur la victoire d’Evo Morales le cocaleros et la campagne Freedom to Farm d’ENCOD dans des articles à paraître prochainement.

Malgré la répression, les vicissitudes du militantisme, les mensonges de nos adversaires et l’inertie de nos concitoyens, il est rassurant de constater qu’il reste des compagnons de galère motivés. Si seulement nous étions un peu plus nombreux.

Laurent Appel

20 décembre 2005


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Ajouter un document
Qui êtes-vous ? (optionnel)
  • [Se connecter]


http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com