chanvre-info http://www.chanvre-info.ch/info/fr/Aux-USA-ou-en-France-Tolerance.html

Aux USA ou en France :Tolérance zéro = humiliation maximum

Le bad trip de Farid et ses observations sur la société française doivent faire réfléchir. La tolérance zéro américaine génère des abus inacceptables, surtout pour les usagers de drogues. La tolérance zéro à la française embrase les ghettos. Il est urgent d’expérimenter une autre politique.

Les mésaventures de Farid sont une stupidité de plus générée par le système Bush, 0,0001 g de folie dans un monde de dingues. Aussi longtemps que survivra ce modèle, je ne veux pas aller en Amerikkka, désolé pour tous mes sympathiques amis américains.

Mais si je dois vraiment faire le voyage, cela va me coûter un équipement neuf incluant un ordinateur portable, un téléphone, des chaussures... toutes choses capables de dissimuler 0,0001 g de cannabis non désiré. Mais je suis peut-être trop libertaire pour accepter ces contrôles de merde et je tenterais de rentrer illégalement avec un bateau depuis les Antilles comme les trafiquants de rhum durant la prohibition, ou bien de traverser le Rio Grande comme les clandestins latinos, ou encore de foncer sur les lacs gelés depuis le Canada au guidon d’un gros skidoo. Dans tous les cas, j’emporterais plus que 0,0001 g de cannabis. Je veux avoir une vrai raison pour subir toutes les humiliations de ce système kafkaïen.

Humiliation, pas de futur, tolérance zéro, guerre aux usagers de drogues sont aussi les fondements des émeutes françaises. Si le gouvernement veut vraiment impulser une nouvelle politique pour les ghettos, il doit réguler le marché des drogues. Cela diminuerait le pouvoir des gangs et détendrait les relations entre les usagers et les flics. Avec un système intelligent de production et de distribution du cannabis, il est possible de créer beaucoup d’emplois pour les acteurs du marché noir et les travailleurs sous qualifiés.

Durant l’age d’or du chanvre suisse, environ 20,000 travailleurs venant principalement du deal de rue, du chômage et des services sociaux, des handicapés, des paysans pauvres ... ont intégré le système . Ils ont été restauré dans leur pleine citoyenneté, avec des droits et des obligations. En reportant ces chiffres sur la France, nous discutons de 200.000 emplois directs sans subventions. Cela mettrait fin à 30 années de discrimination, surtout dans les ghettos, et permettrait de réintégrer des milliards d’euros dans l’économie officielle. Qui a une meilleure proposition ?

Nous devons placer la régulation du cannabis au centre du débat qui agite aujourd’hui la France. La gauche peut maintenant accepter plus facilement nos arguments. C’est le programme politique le plus réaliste mais aussi le plus risqué. L’extrême droite et de nombreux politiciens opportunistes font la promotion de « l’AmeriKKKa way of life » avec beaucoup de succès. Nous avons quelques semaines pour affiner notre modèle et trouver de solides alliances avant de faire face aux media et à l’opinion française. Il n’y a plus qu’à faire !

Laurent Appel

Date de parution mardi 15 novembre 2005 18:39
Chanvre Info > Informations sur le chanvre > Informations internationales

 Forum de l'article
> Aux USA ou en France :Tolérance zéro = humiliation maximum
Salut Laurent,
je suis arnaud, de Bretagne. Je ne me contenterai pas d’agréer les thèmes de ton texte.
Pour ma part je suis Olivier Poulain depuis de nombreuses années. Les textes des MJS légalistes de ces dernières années se sont largement inspirés de nos débats d’alors (invitation de la MILDT à Rennes en 1999. c’est mon contact le plus établi dans les commissions drogues du PS.
Autre allié à travailler, les Verts. Leur texte programmatique sur les drogues est trçs abouti. Sans doute le plus mature que j’ai pu lire.

mon boulot, outre l’entretien des contacts, a consisté à faire intégrer les arguments de la légalisation dans les programmes autant que dans les têtes des dirigeants par l’intermédiaire d’Olivier, d’autres ; Mais travailler le politique c’est travailler le calendrier électoral.
Aussi je programme en parallèle en Bretagne un collage clandestin pour le 18 juin 2006 afin de signifier notre présence dans le débat électoral 2007 ; D’ailleur le 18 juin 2007 se déroulera après les élections présidentielles ; La marche mondiaile peut être entre les deux tours. des perspectives qui m’enchantent.
Mais bien sûr si nous devons épauler nos alliés où, du moins, ceux qui se présenteront comme proches et défendant nos thèses, nous tirerons à boulets rouges sur la prohibition ;
J’ai demandé sur l’AFP un moratoire sur l’application de la loi cannabis au volant, des suites du rapport cannabis au volant. nous devrons demander azx candidats des premiers actes tangibles et interprétables. Nous jouerons aussi le rôle de partageurs d’idées.
Je pense ainsi que le congrès de Tours du PS nous donnera une perspective’l’attaque de candidats probables à titiller préventivement. bien sûr entre caresse dans le sens du poil et menace de sanctions électorales, les fumeurs de joints raisonnables ne représentent ils pas quelques millions de votants peut être plus attentifs à la signification de leur prochain vote. La répression aura au moins eu du bon. a signaler en pondérateur que seuls quelques centaines de milliers de voies suffisent à faire basculer un tel vote.
hors il m’est un plus plus difficile de travailler les masses en ce moment. Je subis également les rigeurs de l’hiver sarkoziste à ma mesure (interdiction de stand, emprisonnement de militants, micros et filatures ...).
Je pense avec un optimisme absolue dans notre capacité à répondre à la demande médiatique. Nos argumentaires, voir le colloque de la fac de droit de Nantes en 2001, se renforcent dans tous les domaines, thérapeutiques, sociologiques, appuyer par les réelles avancées constatées en Europe, amérique du Nord, voir avec des appels gouvernementaux à la légalisation du Coca.
nous sommes encore quelques français à travailler au corps la prohibition malgré la répression. et nous avons raison. Notre force de conviction à la puissance de la matraque de Damoclès Sarko qui nous guette. Il n’est pourtant pas dit que nous ayons une aussi bonne tête à claque.

Au vu de la pauvreté actuel de l’expression du CIRC, perte du site cannabistrot en plus, j’apprécie, cher Laurent, énormément tes commentaires avisés dans lequel je me reconnais très souvent, avec l’apport d’infos en plus.
a bientot
Arnaud Debouté ce qui reste du CIRC bretagne organisé

16.11.2005 par Arnaud Debouté
  > Aux USA ou en France :Tolérance zéro = humiliation maximum
 
Tout d’abord, mes excuses pour cette réponse tardive, beaucoup de travaux personnels à faire aboutir et un peu de déprime face au Sarkoshow. Je te remercie de suivre et d’apprécier mes écrits, cela stimule le moral.

Ta stratégie politique d’information et d’actions vers les organisations politiques sensibles à notre cause est louable, je suis aussi en contact avec Olivier du MJS et Farid des Verts. J’ai fourni aux commissions drogues de ces partis des documents de travail et de réflexion, presque des modèles tout faits, sans beaucoup de succès. Il faudrait que beaucoup d’autres militants impliqués dans les organisations mettent la pression sur les directions pour que la politique des drogues soit dignement débattue et intégrée dans les programmes et l’action militante. Dans la tête des hommes politiques, le cannabis rapporte plus de polémiques stériles que de voix aux élections. Nous devons changer cette image déplorable.

Comme toi, je pense qu’il faut profiter de la campagne électorale pour porter le débat dans les rues et les média. Le collage sauvage nécessite des troupes et quelques moyens. Le CIRC, pour de nombreuses raisons souvent indépendantes de la volonté des militants, ne me paraît pas assez fort pour mener à bien une campagne nationale. Par contre, les éléments les plus motivés peuvent élaborer une stratégie d’alliance avec le MJS, la Souris Verte, les JCR et les jeunes anars (pour la JC et LO faut pas rêver et il n’y a pas de jeunes PRG) afin de couvrir nos murs d’une affiche collective percutante et d’inonder les média de communiqués. Mais qui va coordonner et surtout payer l’impression et les envois en régions ?

Il me paraît urgent de réunir les différentes chapelles de l’antiprohibitionnisme français, les responsables des organisations de jeunesse des partis, les commissions drogues, les élus et les administratifs intéressés afin d’établir une stratégie pour placer la réforme de la politique des drogues dans les sujets essentiels du débat présidentiel. Si nous ne le faisons pas, nous laissons la porte ouverte à une réforme opportuniste et régressive bricolée par Sarko et ses sbires. Je vais m’étendre sur ce sujet, sur le cannabis au volant ainsi que sur la victoire d’Evo Morales le cocaleros et la campagne Freedom to Farm d’ENCOD dans des articles à paraître prochainement.

Malgré la répression, les vicissitudes du militantisme, les mensonges de nos adversaires et l’inertie de nos concitoyens, il est rassurant de constater qu’il reste des compagnons de galère motivés. Si seulement nous étions un peu plus nombreux.

Laurent Appel

  20.12.2005 par Laurent Appel
 

chanvre-info http://www.chanvre-info.ch/info/fr/Aux-USA-ou-en-France-Tolerance.html