Agrandir la taille le texteTaille normale du texteDiminuer la taille du texte

Conseil de Senlis : Afghanistan, le Conseil de Senlis indésirable

Le gouvernement afghan a ordonné la fermeture de tous les bureaux d’un organisme qui veut promouvoir une nouvelle approche du problème mondial des drogues.

JPEG - 51 ko
www.senliscouncil.net

Le ministre de l’Intérieur a déclaré que le Conseil de Senlis avait "perturbé" les agriculteurs et avait été une cause de la hausse de la culture de l’opium.

Le Conseil de Senlis avait suggéré un usage légal de l’opium afghan pour des applications médicales.

Un de ses porte-parole a dit n’avoir reçu aucune notification formelle de fermeture de ses bureaux, et a réfuté l’idée que ses activités aient accru la culture de l’opium.

Des correspondants disent qu’il y a eu des tensions suite à un récent rapport du Conseil qui fustigeait le gouvernement pour son échec à empêcher les agriculteurs de cultiver l’opium.

L’Afghanistan est en train de mettre en place une nouvelle force de police antidrogue mais des rapports indiquent qu’elle ne dispose de personnel que dans neuf des 34 provinces.

Seulement six provinces sont signalées sans opium.

Traduction Raph

Source :http://www.senliscouncil.net/modules/media_centre/news_releases/71_news

  • Apparently, the Senlis Council-www.senliscouncil.net (the French drugs and development > think tank that has called for diverting illicit Afghan opium production > into the legal medicinal market) is being thrown out of Afghanistan
Data di pubblicazione vendredi 27 octobre 2006 01:12

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com