Agrandir la taille le texteTaille normale du texteDiminuer la taille du texte

Genève la Ville est favorable à la vente contrôlée de chanvre

2000/02/17 - Tribune de Genève

MUNICIPAL
Une large majorité prône la création de « coffee shops » en Ville de Genève. C’est une petite révolution qui a secoué hier soir les murs austères de l’Hôtel de Ville. La résolution votée est claire. Même si plusieurs garde-fous ont été mis, elle demande que la Ville puisse « accueillir au plus vite des expériences pilote en vue de la dépénalisation et la vente contrôlée de chanvre ». La débat a sereinement passionné l’aréopage. La bombe avait été allumée par les Verts, auteurs de la résolution qu’ils avaient intitulée « Halte à l’hypocrisie ! » Damien Sidler la défendit, en se référant à Delta 9, ce coffee shop clandestin d’Artamis, qui vendit plusieurs mois du chanvre avant d’être fermé l’an dernier par l’autorité cantonale. « On ne peut interdire ce qu’on ne peut empêcher, déclara-t-il. La politique de l’autruche a assez duré, il faut regarder la réalité en face. » Bien que longuement discutée par les différents groupes politiques, la résolution avait finalement réussi à réunir toute l’Alternative sur son texte. Mais le plus étonnant fut le groupe démocrate-chrétien, dont Anne-Marie von Arx qui lança un vibrant appel en faveur de la dépénalisation. Elle y voit « au moins huit bonnes raisons », dont celle d’établir une relation différente avec les consommateurs de chanvre. Après avoir déposé deux amendements (pour une information concernant les abus et une évaluation après un an) aussitôt repris par la gauche qui l’applaudit, elle rétablit l’échelle des valeurs : « Ce n’est pas le produit qui engendre le mal-être, mais le contraire ».

Libéraux en retrait
Les radicaux avaient de la peine à suivre. Pierre Maudet soutenait clairement la dépénalisation - le contraire ne faisant que « nourrir les mafias ». Mais il dénonçait la vente contrôlée comme « une forme de légalisation », tout en réservant la position finale de son groupe selon les amendements en discussion. En fin de débat, les radicaux voteront en faveur de la résolution (5 pour, 2 abstentions). Les libéraux furent les seuls à rester en retrait. Eux aussi favorables à la dépénalisation, ils n’arrivaient pas à admettre la légalisation de fait qu’implique la vente, même sous contrôle. « Elle ferait de Genève un centre d’attraction où viendraient toutes sortes de consommateurs », craint François Henri. Qui relève en outre que chaque pays a sa drogue, celle-ci étant liée à sa culture, la vigne et l’alcool ayant manifestement sa préférence culturelle. Jean-Marc Froidevaux renchérit en clamant que « nous sommes là pour le bien des gens, voire son bonheur, pas pour lui ouvrir des paradis artificiels ».

Acquis à gauche
A gauche, les positions étaient acquises. Pour le PdT, Liliane Johner insista en faveur de la prévention et de la nécessité de distinguer entre drogues douces et dures. Pour les socialistes, Sami Kanaan insista sur le fait que « dès l’instant où nous admettons la dépénalisation, nous ne pouvons pas échapper à la question de la vente, même si elle pose problème. Mais il ne s’agit en aucun cas de faire la promotion de ces produits ». Spécialiste de la lutte contre alcoolisme et tabagisme, son collègue Rielle avoua ses réticences, finalement vaincues par l’amendement disant que la vente doit être « strictement réservée aux adultes et assortie de prévention ». Il revint au Conseil administratif d’emballer la résolution, par Alain Vaissade qui annonça que l’Exécutif avait écrit au Conseil d’Etat pour lui demander, sans même attendre ce débat, de soutenir la dépénalisation du chanvre. On apprit également qu’une consultation des cantons était lancée par Berne, et qu’une majorité de ceux-ci y seraient également favorable. Le Municipal vota donc la résolution amendée. Genève s’est ainsi placée hier soir en première ligne des villes candidates à la vente sous contrôle du chanvre.

Articoli modificato vendredi 5 septembre 2003 16:42, Data di pubblicazione jeudi 17 février 2000 00:00

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com