Agrandir la taille le texteTaille normale du texteDiminuer la taille du texte

Les Radicaux de Gauche du Puy de Dome veulent légaliser le cannabis

Fédération du Puy de Dôme COMMUNIQUÉ LIBERTÉ, ÉGALITÉ, LÉGALISEZ !

Selon l’Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT), en 2005, 26,5% des français ont expérimenté le cannabis. Selon cette même source 10,8% des jeunes de 17 ans sont fumeurs réguliers de cannabis. Il nous semble donc urgent de lancer un débat de fond sur une question qui nous concerne tous, consommateurs ou non.

L’approche sécuritaire et prohibitionniste des drogues parait désormais contre-productive pour dissuader les uns et les autres de s’installer dans cette consommation.

Au vu de l’inefficacité de la politique actuelle, l’état ne devrait-il pas remettre en cause le principe même d’une politique basée sur l’interdit ?

Faut-il continuer à financer des opérations coup de poing aussi spectaculaires que stériles pour éradiquer plants et consommateurs ? Les marchés parallèles et l’ampleur des trafics ont pris des proportions alarmantes, des échecs qui engendrent catastrophes sanitaires et sociales. Cela permettrait aux policiers et aux gendarmes de renforcer leur lutte pour la protection des biens et des personnes, principale préoccupation des français…

Franklin D. Roosevelt en 1933 n’a-t-il pas mis un terme à la prohibition de l’alcool et relancé une économie exsangue en légalisant et taxant fortement les alcools ?

A l’heure où l’alcool et le tabac, drogues nocives légales en vente libre et où, rappelons-le, les psychotropes sont remboursés par la Sécurité sociale, ne peut-on envisager une tolérance pour la Marie-Jeanne ce qui casserait la raison d’être de réseaux criminels ? Légalisé, le cannabis deviendrait encadré, réglementé, contrôlé, et pourquoi pas taxé ? Son usage s’accompagnerait bien entendu de messages de prévention clairs, l’objectif étant de sortir de la marginalisation une frange de consommateurs et d’éviter qu’un adolescent ne fasse ses premiers pas dans la société en transgressant la loi.

Enfin, ce n’est pas parce qu’une société instaure le droit réglementé à la consommation qu’elle porte un discours selon lequel la « fumette » serait recommandée ou souhaitable !

Nous en appelons au bon sens de chacun.

Ne nous enfonçons pas plus loin dans la spirale prohibitionniste : reconnaître l’existence croissante des consommateurs de cannabis est de notre responsabilité. Et proposer une loi qui encadre, réglemente et contrôle est notre devoir.

À Clermont-Ferrand, le 14 octobre 2009.

Pour la Fédération du Puy de Dôme du Parti Radical de Gauche.

Le président Pascal GENET.

Data di pubblicazione jeudi 29 octobre 2009 20:35

http://www.cannabis-helvetica.ch
http://www.swisshempshop.com